à noter

12/03/2019

Un sol vivant : la condition d'une agriculture durable

Le rôle central des bonnes pratiques est démontré depuis 25 ans en France

13/02/2019

Voiture électrique ou pas ?

La batterie pèse lourd aussi en terme d'impact environnemental

07/02/2019

Les artisans Répar'acteurs vous accueillent

SALON DE L'HABITAT -CHOLET- du 1er au 3 mars 2019

Toutes les actualités

près de chez moi

En un seul clic, retrouvez les coordonnées de votre service de collecte des déchets. Les déchèteries et les acteurs du réemploi, quand ils existent, sont mentionnés sur la carte.


07 sept. 2016

Retour à la liste d'actualité

Schéma départemental de développement de la méthanisation

Une énergie renouvelable pour les consommations de Maine-et-Loire, et créée localement avec les gisements méthanisables

En 2015, le Département a demandé à la Chambre d’agriculture d’élaborer un schéma départemental de développement de la méthanisation.

Principe de la méthanisation

La méthanisation est un processus naturel de fermentation en absence d’oxygène (dans une enceinte hermétique et chauffée) qui permet à des bactéries de transformer la biomasse (matières organiques : fumiers, lisiers, déchets de production agro-alimentaire, biodéchets de collectivités…) en deux sous-produits :

  • le digestat, amendement organique, présentant une valeur fertilisante et agronomique intéressante ;
  • le biogaz, gaz saturé en eau et composé de 45 à 90% de méthane et de 10 à 40% de CO2.

Il existe deux voies principales de valorisation du biogaz :

  • Soit le biogaz est brûlé permettant l’entrainement d’un alternateur par un moteur qui produit de l’électricité. Le reste de l’énergie se retrouve alors sous forme de chaleur qui peut être récupérée pour le chauffage de l’installation elle-même ou pour des équipements privés ou publics de proximité (réseau de chaleur, process industriel, etc.)
  • Soit le biogaz est épuré (débarrassé du dioxyde de carbone) puis injecté dans le réseau de gaz alimentant les véhicules en biocarburant ou le réseau de gaz naturel (maisons, industries …).

Objectifs du schéma de méthanisation :

  • d’une part, cartographier les gisements méthanisables et les débouchés énergétiques
  • d’autre part, identifier les zones pertinentes pour faire émerger de nouveaux projets.

Ce schéma décrit les potentialités du Département selon le découpage des 9 futures intercommunalités (2017).

Lire la synthèse du schéma départemental de méthanisation

Perspectives à horizon 2030 :  49 unités de méthanisation en Maine-et-Loire couvrant les besoins énergétiques primaires d’hébergement de 5,5% de la population départementale.