ecogeste

Avant d'acheter, avant de jeter

Instrument de musique électrique

Les guitares électriques, pianos électriques, amplificateurs... contiennent des matières premières précieuses et des composants polluants.

En fin de vie, ils font l'objet d'une filière de valorisation et de dépollution spécifique pour les DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques).
Instrument de musique électrique

Famille : Culture, loisirs, papeterie

Mieux consommer

Conseil d'achat

Conseils d'achat

Privilégiez si possible les marques fiables : elles sont certes plus chères à l'achat, mais votre matériel sera plus durable.

Veillez à choisir des modèles peu gourmands en énergie et préférez ceux fonctionnant avec des batteries ou piles rechargeables à ceux nécessitant des piles jetables.

Vous pouvez acheter votre instrument d'occasion : sur Internet, grâce aux annonces dans les journaux ou dans des magasins de seconde main.
 

Conseil d'utilisation et entretien

Conseils d'utilisation et d'entretien

Prenez soin de vos instruments, en les recouvrant ou en les mettant dans leur étui quand vous ne les utilisez pas. Les protéger de la poussière, du soleil et des écarts de température prolongera leur durée de vie.

Ne laissez pas vos instruments branchés inutilement, vous dépensez de l'énergie et endommagez votre matériel.
 

Jeter moins

Seconde vie

Seconde vie

Avant d’abandonner votre instrument abîmé au fond de votre garage ou de votre cave, évaluez l’opportunité de le faire remettre en état auprès d’un revendeur ou d’un réparateur spécialisé. Dans la plupart des cas, prolonger la durée de vie d'un appareil en le réparant permet des économies de matières premières plus importantes que celles liées à l'achat d'un appareil neuf, même plus performant.

Si néanmoins vous souhaitez vous en séparer, vous pouvez essayer de le revendre sur les sites de vente aux enchères ou de petites annonces, à l’occasion un vide-grenier ou sur un dépôt-vente si vous n’êtes pas pressé. Pensez aussi bien sûr à le proposer à votre entourage ainsi qu’aux organismes humanitaires et associations caritatives (à condition qu’il soit en bon état).

recherches adresses

Rechercher des adresses

Sites internet

Les sites internet utiles

Emmaüs http://www.emmaus-france.org En savoir

Emmaüs gère les dons de tout type de matériel et de textile avec une vocation majeure : favoriser le réemploi. Les produits et équipements passent d'abord par les structures d'entreprise d'insertion sociale et professionnelle qui s'occupent de les réparer avant qu'ils soient donnés aux familles nécessiteuses ou revendus dans les boutiques ou les braderies. Les dons sont à déposer dans les points de collecte près de chez soi (voir site internet), Emmaüs peut toutefois venir les chercher à domicile sur rendez-vous, en particulier les encombrants et les grosses quantités.

Voir le site

Commentreparer.com http://www.commentreparer.com En savoir

Forum d'entraide et de partage d'expérience pour la réparation de tous les objets (audio-vidéo, électroménager, auto-moto, plomberie-chauffage, textile...). Site créé en 2011 et financé par la publicité.

Voir le site

Secours populaire français http://www.secourspopulaire.fr En savoir

Le Secours populaire français distribue vos dons (livres, disques, jouets, linge, petit électroménager...) aux familles nécessiteuses. Les ventes en braderie de certains objets permettent de générer des fonds d'aide. Les missions que se donne le SPF concernent avant tout la sécurité alimentaire, le droit à la santé, l'accès à l'éducation, aux droits, aux loisirs (vacances, sorties culturelles, sports). Les dons et modalités de collecte dépendent de chaque structure (voir site internet pour trouver la structure la plus proche de chez vous).

Voir le site

Brocabrac http://brocabrac.fr/ En savoir

Agenda des vide-greniers, brocantes, marchés aux puces, bourses aux vêtements, déballages associatifs...classés par région. Annoncer une manifestation est gratuit.

Voir le site

Paru Vendu mon débarras https://www.paruvendu.fr/mondebarras/ En savoir

Rubrique occasions de Paru Vendu, le site gratuit de petites annonces. Les utilisateurs peuvent très facilement créer leur propre petite boutique en ligne rassemblant tous les articles qu'ils souhaitent vendre. Une recherche cartographique permet de repérer les produits à proximité de chez soi, ce qui sécurise les transactions.

Voir le site

Leboncoin http://www.leboncoin.fr En savoir

Leader en France des sites de petites annonces gratuites de proximité, créée en 2006 par Spir Communication. Publication gratuite, mise en avant payante. Les transactions s’effectuent directement entre acheteur et vendeur et les biens, acquis à proximité de chez soi (immobilier, voiture, multimédia, équipement maison, services…) se remettent généralement en main propre.

Voir le site

Cestbonesprit.fr http://www.cestbonesprit.fr/ En savoir

Plateforme d'achat/vente solidaire entre particuliers : le vendeur annonce, à côté de son prix de vente, la part qu'il souhaite reverser à l'association de son choix (parmi une liste d'associations sélectionnées pour leur action éthique). Le site prélève une commission sur le revenu de la vente, si le vendeur reverse 100 % à des associations il ne doit donc rien.

Voir le site

Consorecup http://donne.consoglobe.com En savoir

Plateforme de dons entre particuliers indépendante et totalement gratuite, financée par la publicité, sous forme d'annonces tous domaines confondus.

Voir le site

Sel’idaire http://www.selidaire.org En savoir

Site associatif d’information sur les SEL (systèmes d’échanges locaux) : annuaire des SEL (France, Europe, monde), agenda, guide « SEL mode d’emploi », guide de création d’un SEL. Utilisation gratuite, financement par les cotisations des adhérents.

Voir le site

Freecycle https://fr.freecycle.org En savoir

Réseau mondial constitué de groupes locaux de personnes qui souhaitent offrir et/ou récupérer des objets gratuitement dans leur ville (ou alentour). En France, Freecycle compte en mars 2013 118 groupes et presque 50000 membres. Le site est financé par la publicité.

Voir le site

Co-Recyclage http://co-recyclage.com En savoir

Plateforme de dons/récupération entre particuliers indépendante et totalement gratuite, financée par la publicité, sous forme d'annonces localisées (en France).

Voir le site

Bien jeter

Filière de recyclage

Filière de recyclage

La filière des DEEE ménagers est organisée et financée par les producteurs des équipements électriques et électroniques, qui adhèrent à l’un des deux éco-organismes agréés (Ecologic, Eco-Systèmes).

Si vous en achetez un nouveau, vous pouvez confier votre ancien matériel à votre revendeur.
Attention : les emballages de votre nouvel instrument peuvent être recyclables.

 

Mise en déchèterie

Mise en déchèterie

 
Où jeter ? Vous pouvez apporter vos instruments de musique électriques dans vos déchèteries.

Précautions :
  • Même si votre revendeur (ou votre déchèterie) accepte de reprendre le matériel incomplet, il est préférable d'apporter l'équipement entier de votre appareil.
  • Ne démontez pas votre appareil. Ce sont les filières de recyclage, de dépollution et de valorisation qui s'en chargeront.

BON A SAVOIR : LES ENJEUX
Créée en 2006 et forte d'un bilan positif, la filière DEEE s'est fixé comme nouvel objectif un taux de collecte de 14 kg par an et par habitant d'ici 2019 (en 2017, ce chiffre, en hausse, a dépassé 10 kg).

Une dépollution est effectuée sur les appareils contenant des batteries, des piles, des plastiques bromés.

Environ 75 % du poids de l'appareil est valorisé :
  • Les métaux ferreux et non ferreux sont valorisés à 80 % environ ;

  • Les piles et accus, à 75 % après élimination des substances nocives ;

  • Les cartes électroniques à 70 % après élimination des substances nocives ;

  • Les câbles et le cuivre contenu dans les câbles sont récupérés.

Les appareils qui ne sont ni réparés, ni collectés, ni valorisés peuvent engendrer la diffusion dans l'environnement de sous-produits polluants. Or nombreux sont les français qui stockent leurs équipements usagés au lieu de s’en débarrasser
Les plastiques des DEEE contiennent des RFB (retardateurs de flamme bromés) qui conduisent à les qualifier de « déchets POP » (polluants organiques persistants). Toxiques et bioaccumulables, se dégradant très lentement, les déchets POP ne peuvent ni être stockés avec les autres déchets, ni être incinérés avec les ordures ménagères, ni être recyclés.
Pour quel produit souhaitez-vous des adresses ou des conseils ?

Tous les écogestes pour moins jeter, jeter mieux et bien consommer

Recherche par produits

Tous les produits

Recherche guidée
Dans la même famille
  • Journal, magazine, revue
  • Fournitures scolaires ou de bureau (hors papier)
  • Jouet (hors jouet électrique ou électronique)
  • Jouet électrique ou électronique
  • Livre, annuaire, catalogue
  • Papier et enveloppes de bureau
Source : EcoGeste © 2005-2020
« Retour page précédente